Le potentiel d’innovation et de transformation de l’économie sociale: quelques éléments de problématique

  • Benoît Lévesque

Resumo

À la question, « les entreprises d’économie sociale sont-elles plus porteuses d’innovationssociales que les autres? », une réponse positive est avancée assez spontanément, aussi bienpar les promoteurs que par la plupart des chercheurs s’y intéressant. À partir de recherchesque nous avons réalisées individuellement ou en équipe et en tenant compte des études quenous avons pu consulter dans le cadre de nos travaux sur l’économie sociale, nous tentonsd’avancer quelques éléments de problématique pour répondre à nouveau à cette question.Dans un premier temps, nous revenons sur ce qu’il faut entendre par innovation sociale,étant donné que c’est le plus souvent en référence à ce type d’innovation que l’économiesociale est considérée. Dans un deuxième temps, nous examinons les approches théoriques,notamment les définitions de l’économie sociale, et dans un troisième temps les recherchesempiriques.Sous l’angle des approches théoriques, le potentiel d’innovation de l’économie socialeest évalué, sans grande nuance, comme très élevé ou au contraire comme très faible. Dans uncas, il s’agit des approches théoriques relevant, entre autres, de la sociologie, de l’économiepolitique ou encore des hétérodoxes en économie, qui définissent l’économie sociale commecontrainte à innover puisqu’elle tente de répondre à des besoins voire des aspirations nonsatisfaits par le marché ou l’État. Dans l’autre cas, il s’agit des approches néoclassiques quine retrouvent dans l’économie sociale, ni la propriété individuelle, ni le profit, qui représententselon eux les principaux ressorts de l’innovation.Selon les approches empiriques, les évaluations sont plus nuancées tenant compte, entreautres, des phases de développement. Si la création est généralement l’occasion d’innover,la diffusion puis le développement conduisent souvent, mais non inexorablement, à labanalisation, à l’isomorphisme institutionnel voire à la privatisation. Les études de cas quiont porté surtout sur des secteurs relativement nouveaux, tels le travail, l’insertion et l’aide àdomicile, laissent voir que le potentiel d’innovation n’est pas toujours actualisé, entre autres,faute de financements ou de soutien appropriés. Enfin, au moins une enquête quantitativetend à montrer que les associations dans le domaine de la santé et des services sociaux sedistingueraient les innovations radicales que les innovations incrémentales que favorise lacoopération entre parties prenantes.Par ailleurs, lorsqu’on considère la dernière génération d’économie sociale comme unensemble relativement continu d’initiatives de la société civile et en liaison avec les mouvementssociaux qui les ont inspirés, le potentiel de transformation semble l’emporter sur le potentield’innovation. Comme pour les générations précédentes, la « nouvelle » économie sociale acontribué grandement à « adoucir » les destructions engendrées par les innovations radicales, mais elle participerait plus qu’auparavant à la reconfiguration de l’État-providence et àl’émergence d’un modèle de développement où l’innovation deviendrait permanente et continue.Cette relecture d’un nombre significatif de travaux sur l’économie sociale, qui n’ontpas toujours été réalisés avec comme premier objectif l’étude des innovations, laisse supposerque l’approche en termes d’innovation et de transformation ne manque pas de pertinencepour mieux comprendre l’économie sociale mais aussi les grandes transformations en cours.

Referências

ABERNATHY, W.; CLARKE, K.; KANTROW, A. Industrial Renaissance. New York: Basic Books, 1983.

AMABLE, Bruno; BARRÉ, Rémi; BOYER, Robert . Les systèmes d’innovation à l’ère de la globalisation. Paris: Économica, 1997, 402 p.

AUBRY, François; JETTÉ, Christian; VAILLANCOURT, Yves . L’économie sociale dans les services à domicile: une source d’innovation sociale?. Montréal: Cahier du LAREPPS (no 04-31), 2004, 24 p.

AUCLAIR, René; Christiane LAMPRON. Approche intégrée: une innovation sociale dans la dispensation des services sociaux. Service Social, v. 36, n. 2/3, p. 315-41, 1987

BÉLANGER, Paul R.; LÉVESQUE, Benoît. La théorie de la régulation, du rapport salarial au rapport de consommation. Un point de vue sociologique. Cahiers de recherche sociologique, n. 17, p. 19-61, 1991.

BÉLANGER, Paul R.; GRANT Michel; LÉVESQUE, Benoît (sous la dir.). Modernisation des entreprises et relations de travail. Montréal: PUM, 1994, 320 p.

BÉLANGER, Paul R.; LAPOINTE, Paul-André; LÉVESQUE, Benoît. Les innovations organisationnelles et les blocages dans les entreprises. In: MURRAY, G.; BÉLANGER J. ; GILES, A.; LAPOINTE, P.-A. (sous la dir.). L’organisation de la production et du travail : vers un nouveau modèle?. Québec: Presses de l’Université Laval, 2004, p. 155-90.

BJÖRKMAN, Hans. Service Innovation. A Collaborative Approach, 2001. In: ADLER, Niclas; BORZAGA, Carlo; DEFOURNY, Jacques (sous la dir.). The Emergence of Social Enterprise. London et New York: Routledge, 2004, 382 p.

BORZAGA, Carlo; SPEAR, Roger (sous la dir.). Trends and Challenges for Co-operatives and Social Enterprises in developed and transition countries. Trento: Edizioni, 2004, 280 p.

BORZAGA, Carlo; GUI, Benedetto; POVINELLI, Fabrizio. 1998. Le rôle des entreprises d’insertion sur le marché du travail. L’éclairage d’une analyse économique. In: DEFOURNY, Jacques; FAVREAU, Louis; LAVILLE, Jean-Louis (sous la dir.). Insertion et nouvelle économie sociale. Paris: Desclée de Brouwer, p. 267-92.

BORZAGA, Carlo. Italie. L’impressionnant développement des coopératives sociales. 1998. In: DEFOURNY, Jacques; FAVREAU, Louis; LAVILLE, Jean-Louis (sous la dir.). Insertion et nouvelle économie sociale. Paris: Desclée de Brouwer, p.99-126.

BOUCHARD, Camil. Recherche en sciences humaines et sociales et innovations sociales. Contribution à une politique de l’immatériel. Québec: Groupe de travail sur l’innovation sociale, 1999, 26 p.

BOUCHER, Paul-André; MARTEL, Jean-Louis. Tricofil tel que vécu!. Montréal: Éditions des H.É.C., 1982, 380 p.

BOYER, Robert. Histoire des techniques et sciences sociales. Cahier de recherche sociologie, n. 17, p. 53-80, 1991.

______. La croissance, début du siècle. De l’octet au gène. Paris: Albin Michel, 2002, 234 p.

BRACZYK, Hans-Joachim; COOKE, Philip; HEIDENREICH, Martin (dir.). Regional Innovation Systems. The role of governance in a globalized World. London et New York: Routledge, 1998, 499 p.

CALLON, Michel; LARÉDO Philippe; RABEHARISOA, Vololona . Que signifie innover dans les services. Une triple rupture avec le modèle de l’innovation industrielle. La Recherche, n. 295, février 1997, p. 34-6.

CALLON, Michel. La science et ses réseaux. Genèse et circulation des faits scientifiques. Paris: Éditions La Découverte, 1989.

CASSON, Mark. L’entrepreneur. Paris: Economica, 1982, 388 p.

CHAMBON, Jean-Louis; DAVID, Alix; DEVEVEY, Jean-Marie. Les innovations sociales. Paris: PUF, Collection Que sais-je?, 1982.

CHANTIER DE L’ÉCONOMIE SOCIALE. Pour un renforcement du partenariat au services des personnes éloignées ou exclues du marché du travail. Rapport synthèse du comitê de travail initié par le Chantier de l’économie sociale, en collaboration avec la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’oeuvre. Montréal, 2005, 59 p.

CIREC Espana. Rapport de synthèse sur l’Économie sociale en Espagne en 2000. Valence: Universitat de Valencia, 2002, 154 p. (Rapport commandité part le Ministrio de Trabajo y asuntos sociales et Direccion General de Fomento de la Economia social y des Fondo social Europeo).

CNLAMCA; CIRIEC. Économie sociale. Débat européen. Mutualité, coopération, association. Actes du pré-colloque de Bruxelles. Paris: CIEM, 1979, 94 p.

COLEMAN, James S. Social Invention. Social Forces, v. 42, n. 2, p. 163-73, 1970.

COMEAU, Yvan; LÉVESQUE, Benoît. Workers’ Financial Participation in the Property of Enterprises in Québec. Economic and Industrial Democracy, v. 14, n. 2, p. 233-50, 1993. COMEAU, Yvan; FAVREAU, Louis; LÉVESQUE, Benoît; MENDELL, Marguerite. Emploi, économie sociale, développement local: les nouvelles filières, Sainte-Foy, Presses de l’Université du Québec, 2001, 302 p.

COMEAU, Yvan. Les coopératives de travail au Québec : un bilan de la situation. Coopératives et Développement, v. 23, n. 3, p. 59-76, 1992.

______. Les éléments de satisfaction et d’insatisfaction dans les coopératives de travail au Québec. Coopératives et Développement, v. 25, n. 1, p.31-46, 1993.

______. Grille de collecte et de caractérisation des données pour l’étude d’activités de l’économie sociale. Montréal: Cahier du CRISES, Collection Études théoriques, n. ET9605, 1996, 19 p.

CORIAT, Benjamin et Olivier WEINSTEIN. Les nouvelles théories de l’entreprise. Paris: Librairie générale française (Livre de poche), 1995, 220 p.

CÔTÉ, Daniel (sous la dir.). Les holdings coopératifs: évolution ou transformation définitive?. Bruxelles: De Boeck Université, 2000, 413 p.

CÔTÉ, Daniel. Cohésion coopérative et fonctionnement démocratique : clé de la gestion d’une grande entreprise. Économie et solidarités, v. 34, n. 2, 2003, p. 47-65.

CRADDOCK, Trent; KENNEDY, Sarah. Analyse des tendances internationales dans le domaine des coopératives de travail.Ottawa, Secrétariat des coopératives. Disponible en: <http://www.agr.gc.ca/policy/coop/analysis_f.phtml>. 2005 CST (Conseil de la science et de la technologie). L’innovation dans les services. Pour une stratégie de l’immatériel. Avis, Québec: CST, 2003, 118 p.

DACHEUX, Éric et Jean-Louis LAVILLE (dir.). Économie solidaire et démocratie. Hermès, n. 36, 250 p., 2004.

DEFOURNY, Jacques; FAVREAU, Louis; LAVILLE, Jean-Louis (sous la dir.). Insertion et nouvelle économie sociale, Paris: Desclée de Brouwer, 369 p., 1998.

DEFOURNY, Jacques; NYSSENS, Marthe; SIMON, Michel. Belgique. De l’association sans but lucratif à la société à finalité sociale. In: DEFOURNY, Jacques, FAVREAU Louis; LAVILLE Jean-Louis (sous la dir.), Insertion et nouvelle économie sociale, Paris, Desclée de Brouwer, 1998, p. 73-98.

DEFOURNY, Jacques, Michel SIMON et Sophie ADAM. 2002. Les coopératives en Belgique : un mouvement d’avenir?, Bruxelles, Éditions Luc Pire, 118 p.

______. Démocratie coopérative et efficacité économique: l’efficacité comparée des scop françaises. Bruxelles: De Boeck Université, 1990, 234 p.

______. Le secteur de l’économie sociale en Belgique. In: DEFOURNY, J.; MONZON CAMPOS, J.-L. (dir.). Économie sociale, entre économie capitaliste et économie publique. Bruxelles: CIRIEC et de Boeck Université, 1992, p. 225-56.

______. Coopérative de travail : une recherche foisonnante et novatrice. Une interview de Jacques Defourny.Propos recueillis par Éric Bidet. Revue des études coopératives, mutualistes et associatives, n. 253-54, p. 23-35, 1994.

______. Resocialiser l’économie ?. Revue internationale de l’économie sociale, n. 275-6, p. 184-192, 2000.

DELORS, Jacques. The European Union and the Third Sector. In: EVERS, Adalbert; LAVILLE , Jean-Louis (sous la dir.). 2004. EVERS, Adalbert; LAVILLE, Jean-Louis (dir). 2004. The Third Sector in Europe. Globalisation and Welfare. Cheltenham: Edward Elgar, 2004, p. 206-15.

DEMOUSTIER, Danièle. Analyse de l’emploi. 2000. In: CIRIEC. Les entreprises et organisations du troisième secteur. Un enjeu stratégique pour l’emploi. Liège: CIRIEC, 2000, p. 33-50.

______. Les organisations d’économie sociale, acteur de la régulation socio-économique. Revue internationale de l’économie sociale. Paris, n. 275-6, p. 137-48, 2000.

______. Analyse de l’emploi. In: CIRIEC. 2000. Les entreprises et organisations du troisième secteur. Un enjeu stratégique pour l’emploi, Liège, CIRIEC, 2000a, p. 33 50.

______. 2001. L’économie sociale et solidaire. S’associer pour entreprendre autrement. Paris: Syros, 208 p.

DESROCHE, Henri. Pour un traité d’économie sociale, Paris, Coopérative d’édition et d’information mutualiste, 1983, 254 p.

______. Histoires d’économies sociales. D’un tiers état aux tiers secteurs, 1791-1991. Paris: Syros, 1991, 262 p.

EME, Bernard; LAVILLE, Jean-Louis. Les petits boulots en question. Paris: Syros, 1988, 232 p.

EME, Bernard. Participation sociale et formes plurielles d’insertion. In: DEFOURNY, Jacques; FAVREAU, Louis; LAVILLE, Jean-Louis (sous la dir.). Insertion et nouvelle économie sociale. Paris: Desclée de Brouwer, 1998, p. 293-320.

ENJOLRAS, Bernard. Vers une théorie socio-économique de l’association: l’apport de la théorie des conventions. In: Revue des études coopératives, associatives et mutualistes, n. 48, 1994, p. 93-106.

______. Le marché providence. Aide à domicile, politique sociale et création d’emploi. Paris: Desclée de Brouwer, 1995, 254 p.

ESPING-ANDERSEN, Goasta (dir.). Why We Need a New Welfare State. Oxford: Oxford University Press, 2002. ESPING-ANDERSEN, Goasta. Les trois mondes de l’État-providence. Essai sur le capitalisme moderne. Paris, PUF, 1999.

EVERS, Adalbert et Jean-Louis LAVILLE (dir). The Third Sector in Europe. Globalisation and Welfare. Cheltenham: Edward Elgar, 2004, 266 p.

EVERS, Adalbert. Part of the Welfare Mix : The Third Sector as an intermediate area. Voluntas, v. 6, n. 2, p. 119-39, 1995.

FAGERBERG, Jan. Innovation: A Guide to Litterature, Oslo, Centre for Technology Innovation and Culture (University of Oslo) (Article présenté à l’atelier, The Many Guides of Innovation: What we have learnt and where we are heading. Ottawa, 23-24 octobre 2002, Statistiques Canada. Également publié dans Handbook of Innovation, Oxford), 2003.

FAVREAU, Louis; LAROSE, Gérald; FALL, Abdou Salam. (dir.), Altermondialisation, économie et coopération internationale. Québec et Paris: Presses de l’Université du Québec et Karthala, 2004, 386 p.

FAVREAU, Louis. Québec. L’insertion conjuguée avec le développement économique communautaire. In: DEFOURNY, Jacques; FAVREAU, Louis; LAVILLE, Jean-Louis (sous la dir.). Insertion et nouvelle économie sociale. Paris: Desclée de Brouwer, 1998, p. 159-82.

FECHER, Fabienne; LÉVESQUE, Benoît. Avec la collaboration de Philippe GROSJEAN, François-Louis THOREAU et Christine DUSSART. Cadrage de l’économie sociale en Région wallonne. Rapport Final. Liège: CIRIEC, 2005, 119 p.

FECHER, Fabienne et al. L’économie sociale d’insertion. Analyse des complémentarités et de l’efficacité des outils d’économie sociale. Gent: Academia Press, 2002, 306 p.

FERREIRA, Nathalie. Économie sociale et autogestion: entre utopie et réalité. Paris: L’Harmattan, 2004, 240 p.

FONTAN, Jean-Marc; KLEIN, Juan-Luis; LÉVESQUE Benoît (dir). Reconersion économique et développement territorial. Le rôle de la société civile. Québec: Presses de l’Université du Québec, 2003, 340 p.

FRASER, Mario. Les organisations oeuvrant dans le domaine de l’innovation sociale: résultat d’une recherche dans l’Internet. Québec: CST, 2003, 39 p.

FREEMAN, Christopher. The Economics of Industrial Innovation. 2nd édition. 1986. Francis Pinter, London, 1982, 256 p.

FREEMAN, Christopher. Innovation, Change of Techno-Economic Paradigm and Biological Analogies in Economics. Revue Économique, n. 2, p. 211-31, 1991.

GABORD, Dennis. Innovations: scientific, technological and social. London: Oxford University Press, 1970, 109 p.

GIRARD, Jean-Pierre. Solidarity Co-operatives fin Quebec (Canada): overview, 2004. In: BORZAGA, Carlo; SPEAR, Roger (sous la dir.). Trends and challenges for co-operatives and social enterprises in developed and transition countries. Trento: Edizioni, 2004, p. 165-82.

GOMEZ, Pierre-Yves. Le gouvernement de l’entreprise: modèles économiques et pratiques de gestion. Paris: InterEditions, 1996, 271 p.

GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Politique québécoise de la science et de l’innovation. Savoir changer le monde. Québec: Ministère de la science et de la technologie, 2001, 170 p.

GUESLIN, André. L’invention de l’économie sociale. Paris: Economica, 1998, 430 p.

HALL, David J. Social relations and innovation. London: Routledge and Kegan Paul Ltd, 1977.

HALL, Peter et David SOSKICE. Varieties of Capitalism: the Institutional Foundations of Comparative Advantage.

Oxford: Oxford University Press, 2001. Traduction du texte de Hall et Soskice. Les variétés du capitalisme. L’année de la régulation. v. 6. Paris: Presses de Sciences-Po, p. 47-123, 2002.

IGNATIEFF, Nicolas A.; MALO, Marie-Claire . Caisses Desjardins et cercles d’emprunt à Montréal: quelle configuration partenariale?. Économie et Solidarités, v. 29, n. 1, p. 81-90, 1997.

JEANTET, Thierry; VERDIER, Roger . L’économie sociale. Paris: CIEM, 1982, 578 p.

JETTÉ, Christian; LÉVESQUE, Benoît; MAGER , Lucie; VAILLANCOURT, Yves. Économie sociale et transformation de l’État-providence dans le domaine de la santé et du bien-être. Une recension des écrits. 1990-2000. Québec: Presses de l’Université du Québec, 2000, 202 p.

JOYAL, André. Les entreprises alternatives au Québec. In: LÉVESQUE, B.; CHOUINARD, O.; JOYAL, A. (sous la dir.). L’autre économie, une économie alternative?. Québec: Presses de l’Université du Québec, 1989, p. 165-84.

LAROCQUE, Paul. Un mouvement centrifuge: la récente transition des pêcheries maritiques au Québec. In: Coopératives et Développement, v. 19, n. 2, 1988, p. 15-27.

LATOUR, Bruno. lère édition: 1989, La science en action. Paris: Gallimard, 1995, 663 p. (une préface a été ajoutée à l’édition de 1995).

LAVILLE, J.-L. et al. Tiers système : une définition européenne. In: CIRIEC. 2000. Les entreprises et Organisations du troisième secteur. Un enjeu stratégique pour l’emploi. Liège: CIRIEC, 2000, p. 107-29.

LAVILLE, Jean-Louis; NYSSENS, Marthe (sous la dir.). Les services sociaux entre association, État et marché. L’aide aux personnes âgées. Paris: La Découverte/Mauss/CRIDA, 2001, 286 p. LAVILLE, Jean-Louis; LÉVESQUE, Benoît; MENDELL, Marguerite. The Social Economy. Diverse approaches and practices in Europe and in Canada, OCDE/LE ED. 2005. The Social Economy as a Tool of Social Innovation and Local Development, Paris, OCDE/LEEE, 2005, p. 125-73.

LAVILLE, Jean-Louis. Les coopératives de travail en Europe pour un bilan 1970-1980. Coopératives et Développement, v. 25, n. 1, p. 5-29, 1993.

______. L’économie solidaire. Une perspective internationale. Paris: Desclée de Brouwer, 1994, 334 p.

______. L’économie sociale revisitée à la lumière de l’insertion. In: DEFOURNY, Jacques; FAVREAU, Louis; LAVILLE,

Jean-Louis (sous la dir.). Insertion et nouvelle économie sociale. Paris: Desclée de Brouwer, 1998, p. 321-36.

______. Sociologie des services. Entre marché et solidarité. Ramonville Saint-Agne: Érès, 2005, 177 p.

LEPAGE, Henri. L’autogestion. Dossier préparatoire mis à l’étude par l’Institut de l’entreprise. Paris: Institut de l’entreprise, 1976, 59 p. Disponible à: <http://www.institut-entreprise.fr/index.php?id=534>.

______. Autogestion et capitalisme. Paris: Institut de l’Entreprise-Masson, 1978, 450 p.

LÉVESQUE, Benoît; CÔTÉ, Daniel . Le changement des principes coopératifs à l’heure de la mondialisation: à la recherche d’une méthodologie. In: Alberto ZEVI; CAMPOS, José Luis Monxon (sous la dir.). Coopératives, marchés, principes coopératifs. Bruxelles: CIRIEC et De Boeck Université, 1995, p. 1-16.

LÉVESQUE, Benoît; MENDELL, Margie. L’économie sociale: diversité des approches et des pratiques. Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, 2 juillet 2004. Disponible à: <http://www.sshrc.ca/web/apply/ background/social_economy_f.pdf> (publié avec de légères modifications sous le titre: The Social Economy: Diverse Approaches and Practices. Journal of Rural Cooperation, v. 33 n. 1, 2004).

LÉVESQUE, Benoît; MENDELL, Marguerite. Les fonds régionaux et locaux de développement au Québec: des institutions financières relevant principalement de l’économie sociale. In: Marc-Urbain PROULX (dir.), Territoire et développement économique. Paris et Montréal: L’Harmattan, 1998, p. 220-70.

LÉVESQUE, Benoît; MALO, Marie-Claire. Les études sur les coopératives: base de données bibliographiques, centres de recherche universitaires. In: SÉGUIN, Marie-Thérèse (sous la dir.). Pratiques coopératives et mutations sociales. Paris: L’Harmattan, 1995, p. 247-67.

______. Un nouveau Desjardins à l’ère de la globalisation: législation et pratiques coopératives dans les caisses d’épargne et de crédit. In: ZEVI, Alberto; MONZON, José Luis (sous la dir.). Coopératives, marchés, príncipes coopératifs. Bruxelles: De Boeck, 1995a, p. 243-77.

LÉVESQUE, Benoît; CÔTÉ, Alain; CHOUINARD, Omer; RUSSELL, Jean-Louis. Profil socio-économique des coopératives de travail au Québec. Montréal: UQAM et Comitê provincial de coopératives production, de travail et de précoopératives, 1985, 180 p.

LÉVESQUE, Benoît; BOURQUE, Gilles; FORGUES, Éric. La nouvelle sociologie économique. Originalité et tendances nouvelles. Paris: Desclées de Brouwer, 2001, 268 p.

LÉVESQUE, Benoît; BÉLANGER, Paul R ; BOUCHARD, Marie; MENDELL, Marguerite; LAVOIE, André; GENDRON, Corinne; ROUZIER, Ralph. Le Fonds de solidarité (FTQ). Un cas exemplaire de nouvelle gouvernance. Montréal: Fonds de solidarité, 2000, 108 p.

LÉVESQUE, Benoît; BÉLANGER, Paul R.; MAGER, Lucie avec la coll. de D. MARTEL, Y. COMEAU, M.-C. MALO et alii. La réingénierie des caisses populaires et d’économie Desjardins. Contexte et études de cas, Montréal, CRISES/SAC/ FC-CSN, 1997, 298 p.

LÉVESQUE, Benoît; BÉLANGER, Paul R.; MAGER, Lucie. La réingénierie des services financiers: un secteur exemplaire de l’économie des services. Le cas des Caisses populaires et d’économie Desjardins. In: Lien social et Politiques - RIAC, n. 40, p. 89-103, 1999.

LÉVESQUE, Benoît. Une forme originale d’association capital-travail, les coopératives de travailleurs au Québec. In: Revue des études coopératives, mutualistes et associatives (Paris), n. 251, p. 49-60, 1994.

______. Entrepreneurship collectif et économie sociale: entreprendre autrement, Montréal. Montréal: Cahier de l’ARUCÉS (I-02-2002), 2002, 35 p.

______. Fonction de base et nouveau rôle des pouvoirs publics: vers un nouveau paradigme de l’État. Annals of Public and Cooperative Economics. Oxford (Blackwell), v. 74, n. 4, p. 489-513, 2003.

______. Les entreprises d’économie sociale, plus porteuses d’innovations sociale que les autres?. In: Le développement social au rythme de l’innovation. Québec: Presses de l’Université du Québec et Fonds de recherche sur la société et la culture, 2004, p. 51-72.

______. Innovations et transformations sociales dans le développement économique et le développement social: approches théoriques et politiques publiques. Montréal: Cahiers du CRISES; Collection Études théoriques, n. ET0507, 80 p., 2005.

LIPIETZ, Alain. Choisir l’audace. Une alternative pour le XXIe siècle. Paris: La Découverte, 1989, 156 p.

LUNDVALL, Bengt-Ake (dir.). National System of Innovation. Toward a Theory of Innovation and Interactive Learning. London et New York, 1992, 342 p.

MAC PHERSON, Ian. Remembering the Big Picture: the Co-operative Mouvement and Contemporary Communities, 2004. In: BORZAGA, Carlo et Roger SPEAR (sous la dir.). Trends and challenges for co-operatives and social enterprises in developed and transition countries. Trento: Edizioni, 2004, p. 39-48.

MALO, Marie-Claire; VÉZINA, Martine. Gouvernance et gestion de l’entreprise collective d’usagers: stratégie de création de valeur et configuration organisationnelle. Économie et Solidarités, v. 35, n. 1, p. 100-20, 2004.

MALO, Marie-Claire; LÉVESQUE, B.; CHOUINARD, O.; DESJARDINS, P.-M.; FORGUES, E. Coopératives financières, cohésions sociale et nouveau territoire local à l’ère de la mondialisation. Montréal: Cahiers du CRISES, 2001, 65 p.

MALO, Marie-Claire. Le Mouvement Desjardins: modèle d’une économie solidaire?. Économie et Solidarités, v. 29, n. 1, p. 29-48, 1997.

______. La gestion stratégique de la coopérative et de l’association d’économie sociale. 2e partie : L’entreprise et ses orientations. Revue internationale de l’économie sociale (RECMA), n. 282, p.84-94, 2001.

______. La gestion stratégique de la coopérative et de l’association d’économie sociale. 1e partie: L’entrepreneur et son environnement. Revue internationale de l’économie sociale (RECMA), n. 281, p.84-96, 2001a.

MINISTÈRE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, INNOVATION ET EXPORTATION (MDEIE). Coopératives du Québec données statistiques (édition 2005). Québec: MDEIE, 2005, 60 p.

MOSS, Thomas H. Social Invention and Innovation as partners in technological progress. In: LUNDSTEDT, Sven B.; COLGLAZIER, E. William (dir.). Managing Innovation: the social dimension of creativity, invention and technology. New York: Pergamon Press, 1982.

MOULIER BOUTANG, Yann. Capitalisme cognitif et nouvelles formes de codification du rapport salarial. In: VERCELLONE, Carlo (dir.). Sommes-nous sortis du capitalisme industriel ?. Paris: La Dispute, 2003, p. 305-20.

MUNKNER, Hans. Multi-stakeholder Co-operatives and their Legal Framework, 2004. In: BORZAGA, Carlo; SPEAR, Roger (sous la dir.). Trends and challenges for co-operatives and social enterprises in developed and transition countries. Trento: Edizioni, 2004, p. 49-82.

NELSON, R.R.; WINTER, S.G. National Systems of Innovation: A Comparative Study. Oxford: University Press, 1982.

NOËL, A. Vers un nouvel État-providence? Enjeux démocratiques. Politique et Sociétés, v. 15, n. 30, p.1-28, 1996.

NOREAU, Pierre. L’innovation sociale et le droit. Est-ce bien compatible?. In: Le développement social au rythme de l’innovation. Québec: Presses de l’Université du Québec et Fonds de recherche sur la société et la culture, 2003, p. 73- 108.

OECD. Oslo Manual. Guidelines for Collecting and Interpreting Innovation Data. Paris: Third Edition, 2005, 162 p.

OSBORNE, Stephen. Naming the Beast: Defining and Clarifying Service Innovations in Social Policy. Human Relations 9, v. 51, p. 1133-54, 1994.

______. Voluntary organization in the management of voluntary ande non-profit organization. London and New York, Routledge, 1994a.

PERRI 6; VIDAL, Isabel (sous la dir.). Delivering Welfare, repositioning non-profit and co-operative action in western European Welfare States. Barcelone: Centre d’iniciatives de l’Economia Social, 1994, 410 p.

PERRI, 6. Innovation by non-profit organizations: Policy and research issues. In: Non-Profit Management and Leadership, v. 3, n. 4, p. 397-414, 1993.

PESTOFF, Victor. 1995. Between Markets and Politics. Co-operatives in Sweden, Frankfurt AM Main. New York and Boulder: Campus Verlag and Westview Press, 1993.

PETIT, Pascal; SOETE, Luc. Progrès technique et nouveaux dualismes. In: Carlo Vercellone (dir.), Sommes-nous sortis du capitalisme industriel?. Paris: La Dispute, 2003, p. 91-120.

ROCARD, Michel. L’économie sociale et solidaire: une perspective Nord-Sud, discours de clôture. Revue internationale de l’économie sociale, n. 282, p. 6-16, 2001.

SALAMON, L. M.; ANHEIER, H. K. The Emerging Sector: An Overview. Baltimore: The Johns Hopkins University Institute for Policy Studies, 1994.

SCHUMPETER, Joseph A. Business Cycles: A Theoretical, Historical and Statistical Analysis of Capitalist Process. New York and London: Mc Graw-Hill, 2 v., 1939.

SHANI, A.B. Rami; STYHRE, Alexander (dir.), Collaborative Research in Organization. Foundations for Learning Change, and Theoretical Development. Sage Publications, p. 265-84.

SPEAR, Roger. From co-opertive to social enterprise: trends in European experience, 2004. In: BORZAGA, Carlo; SPEAR, Roger (sous la dir.). Trends and Challenges for Co-operatives and Social Enterprises in developed and transition countries. Trento: Edizioni, 2004, p. 99-116.

TAYLOR, James B. Improducting Social Innovation, Journal of Applied Behavioral Science, v. 6, n. 1, 1970, p. 69-77.

THÉRÊT, Bruno. Institution et institutionnalisme, vers une convergence des conceptions de l’institution?, 2000. In: TALLARD, Michèle; THÉRÊT, Bruno; URI, Didier. Innovations institutionnelles et territoire.Paris: L’Harmattan, 2000, p. 25-68.

TOURAINE, Alain. Un nouveau paradigme. Pour comprendre le monde d’aujourd’hui. Paris: Fayard, 2005, 366 p.

TREMBLAY, Benoît et Daniel Côté. Cooperative Banks and Mobilization of Capittal: To what End, with which Partners and with which consequences for Members? International Co-operative Banking Association Journal, n. 13, p. 5-23, 2001.

VÉZINA, Martine (sous la dir.). Grands groupes coopératifs dans le monde, in Économie et Solidarités, v. 34, n. 2, 2003a.

VÉZINA, Martine. Les grandes coopératives et leur institutionnalisation. Économie et Solidarités, v. 34, n. 2, p. 20-26, 2003.

VIENNEY, Claude. Les activités, les acteurs et les règles des organisations de l’économie sociale, DESup. Économie sociale, Octobre 1986. Université de Paris I. Centre d’éducation permanente. U.E.R. Travail et Études Sociales, 1986.

______. L’économie sociale. Paris: La Découverte, 1994, 125 p. WEBER, Max. L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme. Paris: Plon, 1964, 342 p.

WHYTE, William Foote. Social invention for solving human problems. American Sociological Review, v. 47, p. 1-13, 1982.

ZEVI, Alberto et José Luis MONZON CAMPOS (sous la dir.). Coopératives, marchés, principes coopératifs. Bruxelles: CIRIEC et De Boeck Université, 1996, 344 p.

ZIMMERMANN, Horst. Innovation in Non Profit Organizations. Annals of Public and Cooperative Economics (Oxford), v. 70, n. 4, p. 589-619, 1999.

Publicado
2016-02-17
Seção
Conferência